Dévoilement d’un espace web sur l’évaluation et la mesure d’impact en économie sociale

Qu’est-ce que la mesure d’impact social ? Comment mesurer son impact social ? Pourquoi l’évaluer ? Pour qui ? Quelle approche utiliser ? Qui est actif dans le domaine ? Quelles sont les méthodes ? Quels sont les indicateurs ? Que peut-on dire sur l’impact de l’économie sociale au Québec à ce jour ? Ces questions vous interpellent ?

Le TIESS dévoile aujourd’hui un espace dédié à l’évaluation et à la mesure d’impact en économie sociale sur son site Internet. L’espace web contient également un glossaire, une veille et une sélection de ressources pertinentes.

Le contexte

La mesure d’impact social est certainement une notion à la mode, utilisée par plusieurs acteurs pour désigner plusieurs choses. Mais de quoi parle-t-on vraiment ? Quelles sont les origines de ce concept ? Quels sont les acteurs, les méthodes et les expériences en présence ? Quels sont les risques, les difficultés, les opportunités, les tensions et les enjeux pour l’économie sociale et le développement de nos territoires ?

Le projet

C’est pour répondre à ces questions que le TIESS a mis sur pied, en juillet 2016, un projet sur l’évaluation et la mesure d’impact en économie sociale.

Les principaux objectifs du projet sont de :

  1. Faciliter la compréhension ;
  2. Soutenir une réflexion ;
  3. Renforcer une communauté de vision ;
  4. Cerner les manques et offrir des perspectives pour les combler.

Le processus

Le dévoilement de l’espace web répond principalement aux 1er et 3e objectifs. Il fait suite à un travail de synthèse de connaissances de plus d’un an et de consultations auprès d’une trentaine d’intervenants.

Les prochaines étapes

Dans les prochains mois, cet espace web et particulièrement la veille qui l’accompagne seront régulièrement mis à jour. Une nouvelle série d’ateliers de travail portant sur des enjeux liés à la mesure d’impact sera lancée, tout comme une communauté de pratique à l’intention des entreprises d’économie sociale qui souhaiteraient échanger avec leurs pairs sur cet enjeu. Rendez-vous régulièrement sur le site du TIESS pour ne rien manquer.

Les partenaires

Nous tenons à remercier les professeures Marie J. Bouchard (UQAM) et Maude Léonard (UQAM), Martin Frappier (Chantier de l’économie sociale) ainsi que l’ensemble des organisations du comité des partenaires pour leur implication dans le projet : CECOSOL, CLIPP, CRISES, CIRODD, CIRIEC-Canada, CIRAIG, Centre St-Pierre, Collectif des entreprises d’insertion du Québec, CSMO-ESAC, CQCM, CQL, HEC-Montréal, Fiducie du Chantier de l’économie sociale, Fondaction, Fonds FTQ, Fondation Lucie et André Chagnon, L’Esplanade, MESI, Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, Réseau des entreprises d’économie sociale de l’Estrie, Pôle d’économie sociale de la Mauricie, RISQ, Cap Finance, UQO.

Le financement

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution financière du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation ainsi que la Fondation Lucie et André Chagnon et la Caisse d’économie solidaire Desjardins.